Je me présente...
 
ACCUEIL
MES EXPOSTIONS
ARTICLES PRESSE
TECHNIQUE DU RAKU
ME CONTACTER
VIDEO
 
Totems / lampes / Grande pièces
Procédé de fabrication
Créations autres
 
Les RAKU de Colette MEYER kaltenhouse

Atelier Frère et soeur

 

Peintures et céramiques

 


La famille Mattes, passionnée par l'art.(Photo DNA)
 Membre de la société des arts plastiques de Strasbourg, Bernard Mattes, 50 ans, exposera du 29 avril au 13 mai prochain (ouverture de l'exposition les 29 avril, 1, 5, 6, 8, 12 et 13 mai de 14 h à 18 h), à la salle de la mairie de La Petite-Pierre une grande partie de son oeuvre, principalement des sous-verre et des huiles.  Pratiquant le dessin depuis son enfance, ce n'est que depuis 1982, qu'il a suivi des cours de peinture en bénéficiant de l'enseignement de Désiré Urch. En 1988, on lui confia l'école de peinture de la MLC de Haguenau. Parallèlement, il fréquenta, pendant une année, l'école des arts décoratifs de Strasbourg.  Pratiquant essentiellement la peinture à l'huile, Bernard Mattes peint des natures mortes, des paysages à la fois poétiques et impressionnistes, ainsi que des fleurs. Dans les paysages, il se sent très à l'aise en présence d'un plan d'eau bordé d'arbres et aime transcrire l'atmosphère momentanée. Il expose en permanence au musée de l'imagerie de Pfaffenhoffen ainsi qu'à la galerie Ars Wivedi à Heidelberg en Allemagne. Mais il est également un grand spécialiste de la peinture sous verre ; une grande partie de l'exposition sera consacrée à cette dernière technique.  Cette année, il vient avec sa soeur Colette Meyer résidant à Kaltenhouse qui exposera ses céramiques (principalement du raku). Pratiquant depuis environ 4 ans, elle avait déjà participé à de petites expositions, ainsi qu'à des collectifs.  Entraînée par son frère, c'est cette année sa première grande exposition personnelle avec une quarantaine de pièces.

 

© Dernières Nouvelles d'Alsace, Samedi 28 Avril 2001. - Tous droits de reproduction réservés


La Petite Pierre

La céramique de Colette Meyer

 


(Photo DNA)
Colette Meyer se passionne pour la céramique depuis cinq ans. Après avoir exercé ses talents en peinture, elle s'est dirigée vers l'art de fabriquer des objets en terre cuite. Sa technique de prédilection est celle du raku, une méthode japonaise du XVIe siècle qui consiste à provoquer un choc thermique lors de la 2e cuisson du « biscuit ». De cette façon de cuire les pièces, résulte une série de craquelures qui seront révélées grâce à l'enfumage, étape suivante et définitive de la cuisson façon raku.  Les pièces de Colette Meyer ont ainsi un aspect ancien avec des formes modernes, choisies par l'artiste en fonction de son inspiration. Toutes ces oeuvres sont uniques et faites à la main. De nombreux visiteurs ont découvert et apprécié cette technique lors des trois rendez-vous donnés par Colette Meyer au début du mois de mai à la mairie de La Petite-Pierre.

Expo La petite Pierre
Exposition

Céramiques, façon raku

 


De belles pièces éclatantes et colorées.(-)
 Colette Meyer excelle dans l'art du raku. Elle sera présente à La Petite-Pierre pour exposer ses céramiques cuites selon ce procédé japonais datant du XVIe siècle. Un procédé qui recouvre à la fois une technique de modelage, d'émaillage et de cuisson qui se distingue de tout autre type de céramique. Au final, de très beaux objets uniques décorés d'émail craquelé qui, d'emblée, prennent un aspect vieilli.  A découvrir à la salle d'exposition de la mairie de La Petite-Pierre, le dimanche 28 avril, le mercredi 1er mai et le dimanche 5 mai, de 10 h à 18 h.

 

© Dernières Nouvelles d'Alsace, Jeudi 25 Avril 2002. - Tous droits de reproduction réservés


Maison rurale - Kutzenhausen
Kutzenhausen / Maison rurale

Le raku de Colette Meyer

 


Colette Meyer. (Photo DNA)

 A la Maison rurale de l'Outre-Forêt, dans le cadre de Mus'Art, on peut voir actuellement une exposition consacrée aux céramiques de Colette Meyer.

 Colette Meyer a fait ses débuts dans l'art par la peinture à l'huile. En 1997, en visitant une exposition consacrée aux oeuvres de Lilly Kotris, elle a découvert la technique du raku : « Toucher, caresser, pétrir, modeler, sculpter, donner la vie à la matière terre que ma main forme et déforme. La céramique est devenue pour moi une véritable aventure sur les chemins de la création ».
 Le raku est un procédé japonais qui date du XVIe siècle. La technique consiste en une seconde cuisson très rapide d'un biscuit (porcelaine ou faïence non émaillés cuites au four) porteur d'une épaisse glaçure à une température d'environ 1 000°, suivie d'un refroidissement rapide qui provoque des craquelures.
 Colette Meyer, après plusieurs stages de perfectionnement, a présenté ses oeuvres en participant à une douzaine d'expositions dans le Bas-Rhin. Ses céramiques sont visibles à la Maison rurale jusqu'au 25 mai.

 

 

 

© Dernières Nouvelles D'alsace, Jeudi 11 Mai 2006. - Tous droits de reproduction réservés


expo Riquewihr avec Antoine Bellman

http://sitemap.dna.fr/articles/200704/08/huiles-aquarelles-et-ceramiques,ribeauville-kay,000004036.php


Page suivante    Dernière page

Articles 1 à 5 sur 9


156486 visites